Les opposants à la ligne TGV se mobilisent faceaux promoteurs du projet

Le journal du Pays Basque

Les opposants à la nouvelle ligne TGV se réuniront demain à Biarritz à l’appel du collectif AHT Gelditu et du syndicat LAB. La plateforme qui réunit des mouvements sociaux, syndicaux, politiques et des mairies du Pays Basque sud opposés au projet, profite de la réunion de l’Atlantic Logistic Forum. Cette structure prône la construction d’une nouvelle ligne TGV. Les présidents de la Communauté Autonome Basque et du Conseil régional d’Aquitaine doivent participer à la réunion des promoteurs de la ligne à grande vitesse.

Les opposants exigent des institutions l’arrêt immédiat du projet. Ils réclament également "la diffusion d’une information véridique et objective concernant le TGV et son impact écologique, économique et social". Enfin, le collectif AHT Gelditu voudrait que s’ouvre "un profond débat social" sur le modèle de transport, d’aménagement du territoire que la société veut. Le rassemblement est prévu à 10h30 à l’entrée du centre Bellevue de Biarritz.

Par ailleurs, dans le cadre de l’ALF 2007, Jean-Louis Carrère, responsable aquitain des Transports, et Philippe Mangeard, président de Modalhor, annonceront officiellement la mise en place d’un service d’autoroute ferroviaire entre Mouguerre et Paris dès 2009. Enfin, une rencontre est prévue jeudi entre la ministre basque aux Transports Nuria Lopez de Gereñu et Cesare Bernabei, représentant aux Transports de la Commission européenne.

Etiketa(k):