Senperen AHT EZ-LGV NON zutarria eta martxa

Joan den igandean, ekainaren 24a, Senperen AHTren egitasmoak kalteturiko ingurune batera ia 350 lagun elkartu zituen martxa egin eta bertan Urruñako artista batek landutako zutarrian borrokarako deia egin zen.

Jean-Michel Denis artista saratarraren beste eskultura bat jarri zuten aurreko ostegunean Senpere eta Azkaine artea gobernuak planteatu duen beste trazaketan

Han esandakoa:

Bonjour et merci à toutes et tous d’être venu(e)s ! Et merci aux deux artistes qui ici et à 800 m d’ici se sont brillamment exprimé.

Nous sommes aujourd’hui sur un site symbolique.
Symbolique car il y a encore deux tracés possibles et que cela nous permet d’affirmer encore avec force que nous ne sommes en faveur d’aucun d’entre eux. Nous ne voulons pas de la LGV ni ici ni ailleurs et nous ne nous diviserons jamais pour éviter la LGV aux uns contre d’autres. Ce qui nous uni c’est le rejet total du projet !
Symbolique car sur l’endroit où nous sommes les dégâts seraient immenses car il s’agirait alors de creuser une tranchée de plus de 30m de profondeur et assez large pour construire 5 voies ferrées parallèles pour stocker les trains en cas d’incident dans les tunnels. Oui ici comme ailleurs et ici plus qu’ailleurs la LGV serait une plaie béante dans notre territoire !

Alors que les assises du ferroviaires préconisent un moratoire sur tous  les projets LGV (sauf Bretagne, Tours-Bordeaux, second Tranche Est et contournement de Montpellier).
Alors que les travaux effectués par RFF sur la ligne existante permettent d’accroitre de manière très importante les capacités des voies existantes.
Alors que la crise de 2008 a provoqué d’après le rapport du Conseil général de l’Environnement et du dével Durable lui-même, un report de la saturation déjà surestimée, de 2020 à 2030-2035. Et qu’aujourd’hui la nouvelle crise frappe encore plus fort l’Espagne, le Portugal… et la France, reportant encore pour au moins dix ans de plus les estimations de saturation de la voie existante.

RFF, Rousset, Juppé veulent forcer le passage programmant l’enquête publique dès 2013.

Nous sommes ici pour prêter serment de nous opposer de toutes nos forces à ce projet inutile, destructeur et ruineux.

L’heure d’un fort face à face approche :

Le signal que nous donnons aujourd’hui avec cette marche et ce serment, le signal que nous donnerons encore en septembre à travers NOTRE enquête publique, le signal que nous donnerons encore le 27 octobre derrière les tracteurs, c’est que les populations ne veulent pas de cette LGV !

Nous savons que ce sera dur !
Nous savons qu’on envisage de nous rogner les ailes, en convoquant certains d’entre nous sous l’accusation infamante de vol (alors que nous avons pris, pour répondre à la concertation, des questionnaires « mis à la disposition du public » dans les rares points où ils étaient disponibles).
Nous savons que les sondages seront plus musclés, Nous savons tout cela.

Ce qu’ils doivent savoir eux c’est que chaque fois que l’un(e) d’entre nous sera inquiété, d’autres se lèveront. Chaque fois que ces grands inquisiteurs poursuivront ceux qui ne croient pas en leur religion, ils nous renforceront. Ils nous renforceront comme leurs mensonges nous ont renforcés. Ils nous renforceront comme leurs magouilles nous ont renforcés, ils nous renforceront comme leur arrogance nous a renforcés.

Et pour commencer, je déclare aujourd’hui devant la presse comme je le déclarerai devant la justice que je me suis rendu le 29 novembre en mairie de Bayonne et j’ai pris 30 questionnaires et 30 enveloppes mises à la disposition du public. C’était d’ailleurs très largement insuffisant car il nous en a fallu des milliers et nous avons du photocopier tout cela des milliers de fois. Si c’est du vol qu’on m’inculpe aussi en attendant d’en inculper d’autres.

Oui aujourd’hui nous jurons de ne pas déposer les armes et nous disons à tous ceci :

A ceux qui n’ont fait qu’un clic pour signer nos pétitions, nous leur disons merci et nous leur demandons de continuer et de nous aider à en convaincre d’autres.
A ceux qui ont donné davantage de leur temps et de leur énergie, nous leur disons merci  et nous leur demandons de continuer et de nous aider à en convaincre d’autres.
A ceux qui ont fait barrage aux sondages, nous leur disons merci  et nous leur demandons de continuer et de nous aider à en convaincre d’autres.
A ceux loin du tracé qui se sont mobilisés en solidarité, nous leur disons merci  et nous leur demandons de continuer et de nous aider à en convaincre d’autres.

Il n’y a pas d’engagement petit ou gros, il y a un engagement à l’échelle de la possibilité de chacun. Des plus timides aux plus courageux, des plus fatigués aux plus énergiques, IL Y A PLACE POUR TOUS DANS CE COMBAT. C’est ce rassemblement large que nous avons souhaité, que nous avons réalisé et que nous entendons continuer. Car ce rassemblement large est incontournable.

Qui sommes nous ?

Puisqu’il faut tout expliquer à ces politiques vaniteux et arrogants, disons leur tout de suite que nous ne sommes que le produit, le reflet de la société en évolution. Après l’après guerre il y a eu le baby-boom, la reconstruction, la consommation, l’industrialisation de l’agriculture avec tous les excès que nous payons aujourd’hui en terme de santé. Aujourd’hui est en train de naître, ici comme dans le Var, la Gironde, le Lot et Garonne, dans le Val de Suze, à Stuggart, en Andalousie.. une conscience qu’il faut arrêter le massacre de notre planète  et revenir à plus de sobriété et d’humilité. Nous ne sommes que cela : le reflet d’une évolution dont les politiques seraient bien inspirés de se préoccuper.

Mais en même temps, nous ne sommes pas que cela !
Nous sommes ceux qui n’ont pas baissé la tête.
Nous sommes ceux qui réellement ont alimenté le débat.
Nous sommes ceux qui inlassablement ont expliqué.
Nous sommes ceux qui inlassablement ont décortiqué les mensonges.(et nos diagnostics ont été confirmés par les experts indépendants).
Nous sommes ceux qui inlassablement ont mis à jour le rôle de la finance et des lobbies.
Nous sommes ceux qui inlassablement ont rassemblé. Rassemblé encore et encore !
Nous sommes ceux qui ont libéré la parole et ouvert la porte des engagements citoyens !
Nous sommes ceux qui ont élargi la résistance au-delà de l’hexagone.

Nous sommes ceux qui inlassablement continueront à résister ! Et nous prétendons être ceux qui vaincront !

Devant cette stèle remarquable de robustesse, de force silencieuse, ancrée dans cette terre,
Pour que chaque été nous revenions ici retrouver la saveur des fougères, des chênes têtards, des racines de notre combat.
Nous jurons de rester unis et solidaires contre un projet injuste et détestable !

Etiqueta(s):